• entrepreneurs & politician lobbying firm
  • Tout ce que vous devez savoir sur les techniques de lobbying en Afrique

    10/01/2020

    Contrairement aux idées reçues, le lobbying n’est pas en soi une mauvaise chose. Il est vrai que les groupes d’intérêt font du lobbying pour faire avancer leur cause. Ceci étant, les causes défendues par ces organismes sont bénéfiques pour la société dans son ensemble. Prenons L’exemple de Greta Thunberg. Cette adolescente suédoise représente de nombreux groupes de défense qui font pression sur les gouvernements du monde entier afin qu’ils prennent des mesures afin de réduire le changement climatique et d’assurer notre avenir.

    Mais qu’en est-il exactement des techniques de lobbying les plus répandues en Afrique ?

    1- Établir des liens personnels étroits

    Que vous souhaitiez faire du lobbying auprès d’un système politique présidentiel ou parlementaire, vous devez établir des liens étroits avec les personnes arpentant les couloirs du pouvoir. Cela favorise la crédibilité et la confiance, permettant ainsi aux personnalités politiques en place de défendre avec sincérité votre cause.

    2-  Mettre à profit tous les médias

    Chaque fois que vous lisez un journal, les pages intérieures contiennent un ou deux articles sur un groupe de la « société civile » qui exhorte le gouvernement à prendre des mesures sur une question d’actualité. À qui bénéficie en premier lieu, selon vous, la publication de telles informations ? Cela permet de faire pression sur le gouvernement pour qu’il agisse alors que les médias amplifient les voix des lobbyistes de multiples façons.

    3- Le financement des think tanks

    Si vous êtes un lecteur assidu, il se peut que vous tombiez régulièrement sur des rapports de groupes de réflexion, aussi appelés « think tanks ». Ces rapports sont basés sur le modèle de cause et d’effet – c’est-à-dire qu’ils choisissent un problème, en identifient les causes, en prédisent les effets et indiquent une solution que le gouvernement peut apporter. Ces rapports sont tout simplement une tactique de plus que les lobbyistes utilisent pour se faire entendre dans les couloirs du pouvoir.

    4-  Mener des campagnes au niveau local

    Certains groupes d’intérêt tentent d’influencer la politique en menant des campagnes locales. Cela peut inclure la mobilisation de leurs électeurs et le rassemblement de personnes soutenant une cause particulière. La National Rifle Association (NRA) aux États-Unis en est un bon exemple. Ses membres organisent régulièrement des marches de soutien au 2e amendement de la Constitution des États-Unis, garantissant le droit aux citoyens américains de porter des armes.

    5- Création d’un comité d’action politique

    Les comités d’action politique sont des groupes qui recueillent des fonds pour les distribuer aux candidats politiques. Il s’agit le plus souvent de la branche de financement des campagnes des groupes de pression. Cette affiliation signifie que ces organismes utilisent la voix de leurs candidats pour protéger les intérêts des groupes auxquels ils sont associés. Cette stratégie de lobbying, bien que rare, existe toujours en Afrique.

    6- Faire pression sur les gouvernements

    Le litige est l’une des techniques de lobbying les plus puissantes, bien qu’elle nécessite beaucoup de temps. Elle implique que le groupe d’intérêt dépose des pétitions devant les tribunaux contre une politique spécifique du gouvernement. Les deux parties sont alors appelées à faire valoir leurs arguments respectifs.

    Si un groupe de pression s’adresse au tribunal avec un dossier irréfutable, il peut obtenir un jugement favorable, contraignant ainsi le gouvernement en place à réorienter la politique en cause.

    En conclusion

    Il va sans dire qu’aucune des techniques de lobbying mentionnées ci-dessus ne peut être appliquée dans tous les scénarios imaginables. Même si dans certains cas, la législation peuvent faire avancer les choses, les campagnes locales peuvent s’avérer plus efficaces dans d’autres cas. Autrement dit, il s’agit bien du type de cause qui détermine la meilleure tactique de lobbying, et non l’inverse.

     

    Apprenez-en plus sur Lobbying Africa et suivez-nous @ LinkedInTwitterInstagram and Facebook.

    FACEBOOK
    TWITTER
    YOUTUBE
    LINKEDIN
    INSTAGRAM

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Latest News