• entrepreneurs & politician lobbying firm
  • Où et comment investir en Afrique grâce au lobbying

    16/01/2020

    Selon un rapport des Nations Unies, l’Afrique représentera 50 % de la croissance démographique mondiale d’ici 2050. Mettons ce chiffre en perspective : alors que le monde entier verra sa population augmenter de 2,2 milliards de personnes au cours des trois prochaines décennies, environ 1,1 milliard de cette augmentation concernera l’Afrique.

    Il s’agit d’un scénario catastrophe pour les gouvernements africains, contraints de créer plus d’emplois, de fournir plus de logements, de créer plus d’installations sanitaires et de services de soins et également obligés de construire plus d’infrastructures. Pour les hommes d’affaires, il s’agit d’une opportunité unique car 1,1 milliard de personnes supplémentaires signifie, à terme, 1,1 milliard de nouveaux clients.

    Afin d’être certain que votre entreprise aura une chance d’exploiter ce formidable marché, examinons où et comment vous pouvez investir en Afrique par le biais du lobbying.

    1- Cultiver des aliments sur des terres arables

    Contrairement à l’Asie et au Moyen-Orient, l’Afrique n’a pas de règles foncières archaïques dissuadant les investissements dans le secteur agricole. La bureaucratie demeure, en fait, le vrai problème.  Vous pouvez faire appel à des lobbyistes, des personnes aux contacts multiples sur le terrain et avec les personnes au pouvoir, afin de tirer parti de ce marché de mille milliards de dollars. Libre à vous ensuite d’utiliser ces terres arables pour cultiver ce que vous souhaitez, comme des céréales ou des fèves de cacao.

    3- Investir dans les infrastructures

    La population de l’Afrique allant jusqu’à presque doubler au cours des trente prochaines années, la migration des populations des campagnes vers les centres urbains va également connaître une augmentation. Ceux qui quitteront leur foyer auront sans aucun doute besoin de nouveaux logements proches de leur lieu de travail. Vous pouvez vous faire aider par des lobbyistes afin d’identifier les besoins du marché avant de vous lancer dans la construction de nouvelles habitations qui se situent dans la fourchette budgétaire d’un consommateur standard de la classe moyenne.

    3- Créer un système de transfert électronique de fonds

    Vous êtes développeur de logiciels avec de l’expérience dans le développement de solutions de paiement électronique ? Pourquoi ne pas avoir recours aux services d’un lobbyiste africain afin d’identifier les problèmes auxquels les gens sont confrontés lorsqu’ils envoient ou reçoivent des fonds de l’étranger ? Cela vous aidera à concevoir une solution qui, à long terme, pourrait être privilégiée par rapport aux banques locales auxquelles, en toute franchise, la plupart des Africains ne font pas totalement confiance.

    4- Construire un réseau électrique

    Selon un rapport de l’ONU, seulement 35% des ménages africains sont connectés au réseau électrique. Pour les gouvernements du continent, il s’agit d’un énorme problème dont la solution n’est toujours pas en vue. Pour les hommes d’affaires, il s’agit d’une véritable mine d’or.

    Si vous avez de l’expérience dans le domaine de la création de panneaux solaires, vous pouvez vous faire aider par des lobbyistes pour identifier les États – tel que le Nigeria – qui accordent des réductions d’impôts sur la production d’électricité solaire. Vous pouvez ensuite exploiter ces réductions pour percevoir des revenus non seulement auprès du gouvernement mais également auprès des utilisateurs finaux.

    5- Créer des centres d’éducation virtuelle

    Les Africains sont conscients que les diplômes britanniques, américains et français sont les meilleurs du monde. Ce qu’ils savent aussi, bien qu’un peu douloureusement, c’est qu’ils n’ont pas les moyens de payer les quelques 50 000 dollars nécessaires pour suivre des études dans ces pays. C’est pourquoi la jeune population africaine est très attirée par les centres éducatifs virtuels.

    Cependant, comme pour d’autres activités sur le continent, l’ouverture d’un centre de formation virtuelle n’est pas chose aisée. Il est nécessaire d’obtenir l’autorisation du conseil scolaire local, de louer un terrain pour construire les infrastructures, obtenir des permis pour la conception des bâtiments – sans avoir la certitude que l’opération sera un succès si toutes les connexions des services publics ne sont pas opérationnelles.

    Obtenir tous ces permis et autorisations peut prendre une année complète, voire parfois bien plus. Toutefois, si vous retenez les services d’un lobbyiste, vous pouvez les obtenir en quelques mois à peine. Tout simplement parce que les lobbyistes possèdent un carnet d’adresses dans les ministères gouvernementaux qu’ils mettent à profit au service de leurs clients.

    En conclusion

    Comme nous l’avons dit ailleurs, il existe des opportunités commerciales lucratives en Afrique. Ce dont vous avez besoin pour les exploiter, et pour bien gagner votre vie, ce sont des personnes parfaitement au fait des réalités du continent. Et, vous vous en doutez, ces personnes sont des lobbyistes. N’hésitez pas à vous adjoindre leurs compétences si vous souhaitez profiter des meilleures opportunités d’investissement sur le continent africain.

     

    Apprenez-en plus sur Lobbying Africa, suivez-nous @ LinkedInTwitterInstagram and Facebook.

    FACEBOOK
    TWITTER
    YOUTUBE
    LINKEDIN
    INSTAGRAM

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Latest News