• entrepreneurs & politician lobbying firm
  • Le Covid-19 en Afrique – Menaces et opportunités

    24/04/2020

    Bien que l’Afrique ait été en premier lieu épargnée par les ravages du coronavirus, elle a essuyé l’attaque directe du Covid19 au cours des dernières semaines. Le nombre de personnes atteintes par le virus a explosé, et le nombre de décès quotidiens atteint également des proportions inquiétantes.

    Les gouvernements de tous les pays du continent déploient des efforts gigantesques pour contenir le virus. Cependant, tout comme leurs homologues d’Europe, d’Asie et d’Amérique, le manque d’expérience face à la pandémie les a amenés à lutter contre le virus avec plus ou moins de succès.

    En conséquence, plusieurs menaces sont apparues en Afrique dans le sillage du coronavirus. Sans pour autant ignorer les scénarios pessimistes dépeints par les médias, la situation actuelle présente néanmoins quelques points positifs que les entreprises et les gouvernements peuvent exploiter à leur avantage.

    Dans cette optique, examinons les risques et les opportunités qui se présentent à l’Afrique dans le cadre de la pandémie de Covid19 :

     

    Les risques que le Covid-19 font peser sur l’Afrique

    Voici les menaces que le virus présente pour l’Afrique :

    No. 1 : Un nombre très élevé de décès

    Selon un rapport de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique, le continent pourrait, selon le scénario le plus pessimiste, compter 3,3 millions de morts et 1,2 milliard d’infections. Citant la modélisation effectuée par l’Imperial College de Londres, le rapport affirme en outre que même dans le meilleur des cas, le nombre de décès pourrait dépasser la barre des 300 000 sur l’ensemble du continent.

    No. 2 : 250 millions de personnes basculant dans la pauvreté

    Il est possible que dans le pire des cas, le nombre de cas graves dépasse la barre des 10 millions au cours des six prochains mois. Si cela devait se produire, le taux de croissance du continent pourrait se contracter de 2,6 % en moyenne. Un taux de croissance aussi faible ferait basculer plus de 27 millions de personnes dans l’extrême pauvreté sur un continent qui est déjà le plus pauvre de la planète.

    No. 3 : Récession en Afrique subsaharienne

    L’Afrique subsaharienne, l’une des régions les plus densément peuplées au monde – avec 20 habitants par kilomètre carré – pourrait connaître une récession à cause du coronavirus. La Banque mondiale affirme que ce serait un immense bouleversement pour la région qui a connu une croissance de 2,3 % en 2019, et qui n’a pas subi de récession depuis un quart de siècle.

     

    Les opportunités en Afrique dues au Covid-19

    Voici les opportunités que le virus peut présenter pour l’Afrique :

    No. 1 : Amélioration du système de soins de santé

    Alors que les dirigeants africains sont confrontés à la question de savoir comment minimiser la propagation du virus, près de 20 dirigeants européens et africains ont réclamé une aide financière immédiate d’au moins 100 milliards de dollars pour les pays africains.

    Si cette demande est approuvée, elle permettrait aux dirigeants africains de disposer des fonds nécessaires pour moderniser le système de santé en Afrique, réputé pour son mauvais fonctionnement. Cela contribuerait à sauver des vies africaines non seulement dans les mois à venir, mais aussi à beaucoup plus long terme.

    No. 2 : Disparition de la mentalité néocoloniale

    Comme l’a montré le nombre énorme de cas de Covid-19 en Europe et en Amérique du Nord, l’idée reçue selon laquelle ce sont uniquement les systèmes de santé en Afrique qui sont toujours débordés par les épidémies a été battue en brèche. N’importe quel pays peut être victime d’une pandémie.

    Cette situation devrait convaincre les pays africains d’élaborer des plans d’autosuffisance et de se soustraire aux relations néocoloniales. Ils peuvent y parvenir en menant des réformes qui donnent la priorité aux marchés africains, à la fabrication locale, ainsi qu’à l’innovation.

    No. 3 : Revoir la chaîne d’approvisionnement

    Comme tout observateur de l’Afrique l’aura constaté, l’essentiel des revenus du continent provient de l’extraction et de la vente de matières premières sur les marchés chinois, européen et américain. Cette crise devrait convaincre l’Afrique de la futilité de cette approche pour une raison bien précise.

    Sa dépendance excessive à l’égard des marchés étrangers expose l’Afrique à des situations qui lui échappent. Cette prise de conscience devrait convaincre les gouvernements africains de créer des industries capables de transformer les ressources locales en produits à valeur ajoutée. Ces produits pourraient alors être exportés et générer des revenus plus importants.

     

    En conclusion

    Dans le cadre de notre responsabilité sociale, Lobbying Africa fait tout son possible pour aider les pays africains en ces temps difficiles. Nous sommes extrêmement fiers de fournir des fournitures médicales à certains pays d’Afrique subsaharienne afin de les aider à faire face à la pandémie. En outre, nos experts apportent leurs conseils aux pays qui élaborent des politiques leur permettant de faire face au Covid-19 de la manière la plus efficace possible.

     

    Apprenez-en plus sur Lobbying Africa et suivez @ LinkedInTwitterInstagram and Facebook.

    FACEBOOK
    TWITTER
    YOUTUBE
    LINKEDIN
    INSTAGRAM

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Latest News