• entrepreneurs & politician lobbying firm
  • Données et lobbying en Afrique – Tout ce que vous devez savoir

    23/12/2019

    On pense fréquemment que les organisations de lobbying se limitent à établir et à exploiter des contacts avec le pouvoir en place. Même s’il est certain que les relations jouent sans aucun doute un rôle considérable dans le succès des efforts de lobbying, elles ne sont pas la seule tactique que les lobbyistes ont à leur disposition pour aider leurs clients.

    La développement de la technologie au cours des dernières décennies a donné aux lobbyistes un outil professionnel que leurs prédécesseurs n’auraient jamais imaginé : le renseignement. Nous allons abordé ici le renseignement en matière de lobbying, son utilisation et les avantages qu’il procure à ceux qui y ont recours.

    Un outil essentiel pour obtenir des données

    Voici l’outil le plus important capable d’aider les sociétés de lobbying à recueillir des données :

    Le Big Data

    Afin de comprendre les avantages que présente le Big Data pour le lobbying, prenons l’exemple de FiscalNote. Il s’agit ni plus ni moins d’une entreprise de haute technologie qui utilise l’apprentissage machine, le processus du langage naturel et (bien sûr) l’intelligence artificielle pour fouiller Internet à la recherche de données sur les politiciens, les politiques publiques et les différentes réglementations.

    Une fois ces données recueillies, FiscalNote les vend au plus offrant. Comme par exemple Nestlé, la plus grande entreprise alimentaire du monde dont la valeur nette est de 247 milliards de dollars. L’association des producteurs de maïs aux USA (US Corn Growers Association) ainsi que le groupe néerlandais Nouryon, spécialisé dans les produits chimiques, figurent également parmi la liste de ses clients.

    Il ne s’agit là que d’un seul exemple parmi bien d’autres entreprises capables de fournir des données importantes à leurs clients pour les aider dans leurs efforts de lobbying. Des centaines d’autres entreprises procèdent de la sorte. Les sociétés de lobbying qui achètent ces informations les exploitent pour modifier les programmes politiques en faveur de leurs clients.

    De plus, le Big Data présente aussi l’avantage de ne pas se restreindre uniquement aux femmes et aux hommes politiques. Cela permet également de disposer de données sur la population locale que l’on peut mettre à profit pour connaître les questionnements et les intérêts des citoyens. Les entreprises utilisent ce type de données pour mieux structurer leurs campagnes marketing.

    Les avantages du renseignement en matière de lobbying

    Voici quelques-uns des avantages qui découlent du renseignement en matière de lobbying :

    – Procurer à une organisation de lobbying un avantage décisif sur les autres

    Prenons deux sociétés de lobbying. La première dispose de données ainsi que des compétences pour les analyser. La seconde, en revanche, s’appuie uniquement sur les contacts établis sur le terrain au fil des années avec les personnes au pouvoir. Selon vous, laquelle des deux sera la plus efficace ?

    Celle qui a recours aux données, bien sûr. Les données suppriment vos exigences d’investissements de temps et de moyens pour apprendre à connaître les personnes sur un plan personnel. Un simple clic sur leur profil vous dira tout ce que vous devez savoir sur leur personnalité, soit autant d’informations que vous pourrez exploiter.

    – Créer des campagnes populaires

    Supposons qu’un cabinet de lobbying souhaite organiser une campagne afin de soutenir une cause particulière. Ne sera-t-il pas en meilleure position s’il connaît à l’avance les questions que se pose la population ? Il pourra ainsi en informer son client.

    Le Big Data permet aux lobbyistes d’identifier les enjeux communs au public et à leurs clients, permettant ainsi en retour de booster les campagnes.

    – Modifier les programmes politiques

    Les politiciens sont, de par nature, des personnes prudentes. Dépendant des voix de leur électorat, mandat après mandat, ils doivent éviter les questions pouvant nuire à leur popularité. Et rien ne nuit plus à leur réputation que d’être associé à une mauvaise cause.

    Les lobbyistes qui possèdent des renseignements utilisent ce fait à leur avantage. Ils utilisent le Big Data pour faire savoir aux personnes au pouvoir que les intérêts de leurs clients sont en accord avec ceux des électeurs de ces politiciens. Ces informations confortent le politicien et augmentent les chances de succès des efforts de lobbying.

     

    En conclusion

    Il n’y a pas si longtemps, le lobbying ne reposait que sur les relations politiques et publiques. Le succès d’un cabinet de lobbying dépendait uniquement de ses réseaux avec les personnes au pouvoir. Même si ceci reste encore vrai, dans une certaine mesure, l’arrivée du renseignement, et par extension, du Big Data, a contribué à bouleverser le lobbying. Seuls les lobbyistes ayant accès à ces ressources pourront désormais prétendre être à la pointe de leur profession.

     

    Apprenez-en plus sur Lobbying Africa et suivez-nous @ LinkedInTwitterInstagram and Facebook.

    FACEBOOK
    TWITTER
    YOUTUBE
    LINKEDIN
    INSTAGRAM

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Latest News